Qui est "Charles T"?

"Charles T", que nous avons toujours appelé "Charles" est une ambulance de marque Citroën type C25 Diesel (290B52) modifié deux fois avant la première mise en service et une fois ensuite.

 

La modification Tissier

Le fourgon d'origine, de carroserie FIAT et motorisation CITROËN, a été d'abord transformé aux Etablissements Tissier à Villeneuve le Roi (94) où le train arrière d'origine à suspension à ressorts est remplacé par un autre à suspension hydropneumatique.

Il s'agit en fait d'un berceau arrière de Citroën CX break, avec sphères démontables, dont les bras de suspension ont été usinés pour recevoir des bagues en téflon qui acheminent de la graisse introduite par des graisseurs ajoutés jusqu'aux roulements de bras, ceci afin de prolonger leur vie connue pour être éphémère sur les berlines et breaks CX.

D'après Mr Tissier:" un graissage annuel serait suffisant pour donner une "vie éternelle" aux roulements..."

Bien entendu, ce système de suspension est alimenté par du LHM sous pression fourni par une pompe HP, un réservoir, un conjoncteur-disjoncteur,un accumulateur principal, tout droit empruntés à la CX et logés dans le compartiment moteur.

Une commande de réglage de hauteur, sans repères billés ni crantés, est aménagée sous le levier de frein à main.

Les sphères de suspension sont tarées à 50 kg.

Le système de freinage reste celui du C25 classique dant les flasques de tambours ont été fixés sur une entretoise en aluminium étudiée par les Ets Tissier pour le raccord sur les bras de CX.

Cette modification a fait l'objet d'un procès-verbal de réception complémentaire au service des mines

le 27 novembre 1990 sous le numéro AU-2629.82.03.

 

Une plaque d'identification précisant que Charles porte le numéro 1295 est rivetée sur la traverse supérieure avant dans le compartiment moteur.

Charles est donc le 194ème C25 modifié dans ces conditions, puisque la série commence au numéro 1101...

 

 

La modification Collet

Le fourgon a ensuite été transformé aux Etablissements Collet à Argentan (61) où il été aménagé en "V.A.S.P. Ambulance" par :

- un réhaussement de l'ensemble du pavillon par adjonction d'un pavillon polyester, avec arceaux;

- un aménagement de 5 places assises dont 2 dans la cellule sanitaire, modification de 2 des 4 vitres latérales d'origine par 2 vitres latérales coulissantes en leur partie supérieure en verre homologué E2;

- pose d'une séparation pleine de la cabine composée de 2 glaces dont 1 coulissante en verre homologué E2;

- pose de mobilier sous forme de guichet;

- pose d'un éclairage et de signalisation conformes aux véhicules de catégories B (ambulances) - Ces derniers équipements spécifiques seront retirés, conformément à la législation, lors du désarmement du véhicule, lors de sa première vente à un non-ambulancier agréé.

 

Ces modifications ont fait l'objet d'un procès-verbal de réception complémentaire au service des mines

le 10 juillet 1991 sous le numéro AU.BN.10.91.

 

Une plaque d'identification précisant que "Charles" est entièrement conforme au type et à la version dont le prototype a fait l'objet de procès-verbal de réception cité est fixée sur la traverse avant de fermeture du capot moteur. Cette plaque porte le numéro : 91-1228.

La série commençant au numéro 91-1185, il s'agit du 43ème fourgon de ce type ainsi aménagé.

 

 

La transformation en véhicule de loisir

Une troisième transformation pour l'usage d'hébergement de son équipage eût lieu en février 2001.

Cependant celle-ci fut étudiée pour ne pas avoir, légalement, à procéder à une réception complémentaire au service des mines.

La cloche est remplacée par un lanterneau d'aération à ventilateur électronique avec inversion de flux.

Le système de chauffage de la cellule fonctionnant avec le circuit de refroidissement du moteur avec aérotherme électrique et thermostat d'ambiance a été conservé.

Il en est de même pour l'éclairage de la cellule par tubes au néon.

Le mobilier stratifié a été transformé par un nouveau en bois verni avec la pose d'un plan de travail, de rangements, d'un plan de cuisson à gaz et d'un évier émaillés blancs, d'un réfrigérateur trimixte (240V/12V/gaz) à allumage semi-automatique.

Le service d'eau est constitué d'un réservoir d'eau propre (100 litres) et d'un réservoir d'eaux usées (40 litres) avec indicateurs de niveaux, avec alimentation d'eau sous pression avec vase d'expansion grace à une pompe électrique.

Une couchette amovible en "bultex"et des rideaux occultants permettent à l'équipage de passer les nuits à l'occasion de stationnements discrets en ville ou à la campagne.

Ainsi paré "Charles" revendique son statut de véhicule aménagé, et surtout pas de "camping-car"...

Cet aménagement fut étrenné par un voyage au départ d'Izel, le 19 février 2001, jour du décès de Charles Trénet, ce qui a valu à "Charles T" sa nouvelle devise...