Qui est "EUREKA" ?



La Dyane a été présentée au Salon de l'Automobile en septembre 1967. Directement dérivée de la 2CV Citroën, la Dyane se voulait en être une version évoluée. Construite sur la même structure, elle était équipée du même moteur 425 cm3, un peu poussé qui développait 21 CV...

Ainsi, ce petit véhicule de 3,90 m de long pour 1,50 m (hors tout) de large pesait 910 kg et était, avec son réservoir de 20 l d'essence, capable d'emmener 4 personnes à près de 100 km/h (sur terrain plat évidemment!) pendant plus de 350 kms...

Dès le mois de février 1968, une nouvelle Dyane baptisée "D6" équipée du 602 cm3 faisait son apparition et juste après arrivait la nouvelle gamme avec le nouveau moteur 435 cm3 avec donc les appellations "Dyane 4" et "Dyane 6"...

"EUREKA" est une des rares survivantes "Dyane": elle a été immatriculée pour la 1ère fois le 2 janvier 1968, donc forcément fabriquée en 1967..., sous le numéro "1632 EE 59", immatriculation qu'elle arborre toujours aujourd'hui...

Equipée donc du moteur 425 cm3, elle est dotée de l'embrayage centrifuge et possède la finition "confort" c'est donc un modèle "AYA" serie AM. De couleur "rouge corsaire" (AC 403), elle possède ainsi une finition poussée avec, par exemple des crosses en inox aux pare-chocs, façon 2CV AZAM.

Elle est ainsi dotée des particularités des tous premiers modèles : absence de vitres de custodes arrière, poignées extérieures de portes inversées par rapport aux modèles suivants... De même, l'utilisation assez protégée dont elle a bénéficié, lui a permis de conserver sa capote rouge disparue depuis belle lurette du catalogue des pièces de rechange Citroën, ainsi que de l'écran de calandre de la même couleur...

De la même façon, elle possède toujours la trousse avec le "petit outillage" dont elle était équipée à la livraison.